Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
{ Sujet: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Sam 13 Juin - 10:02 }
ÉCRITS : 104
OÙ SUIS-JE : sûrement quelque part.



LA BESACE
DON: Métamorphie
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« RED ROSE »
Message









❝ .you're my most pleasant game. ❞




Ce jour-là, le ciel était gris et menaçait de pleuvoir.
Rose aimait bien ce temps. Sûrement à cause des températures, ni trop chaudes, ni trop froides. Ou bien était-ce cette couleur grise qui donnait à la ville un aspect vieux, mystérieux ? Elle haussa les épaules. À quoi bon cherchait une raison pour expliquer pourquoi elle préférait ce temps de pluie ou beaux jours d'été ? Bien qu'elle n'avait pas grand chose d'autre à faire. Mais quitte à vouloir se divertir pour faire passer le temps, elle préférait nettement sortir chercher une distraction plutôt que de se morfondre dans des questions sur elle-même. Rose ne supportait pas l'ennui pour cette seule raison. Il l'obligeait à se questionner sur elle. Et Rose ne voulait rien savoir d'elle. Car de toute façon, elle ne pourrait pas changer ce qu'elle est même en ayant découvert le pourquoi du comment de son existence.

La belle sortit donc et déambula dans les rues, observant tout et n'importe quoi. Parfois, lorsque s'occuper devenait une véritable urgence, Rose s'asseyait sur un muret et regardait droit devant elle. Elle se mettait alors à détailler le paysage qui lui faisait face, même si quelque fois, il s'agissait de la façade d'une maison. L'attente jusqu'au soir était insoutenable. La ville, le soir, était son terrain de chasse. Elle allait à la rencontre de jeunes perdus pour leur proposer de ses poisons ou bien, elle rencontrait des clients. Il lui arrivait aussi de faire ses trafics de jour mais seulement sous l'impulsion du risque. Cette petite peur qu'on ressent, se pressant dans les gestes pour ne pas se faire prendre. Cette excitation de savoir que l'on fait quelque chose d'illégal et que tout le monde peut vous surprendre. Rose avait besoin de frissonner, de se sentir en danger. De toute façon, ils ne pourraient jamais l'arrêter. Son corps était sa seule arme.

Elle prit une ruelle à sa droite et déboucha sur le quartier ni-ni. Plein de couleurs et de joie. Mais pour Rose, tout n'était que noir ou blanc. L'ennui avalait toute les teintes autres et leur donnait cet aspect face, sans vie. Elle avança doucement, toujours en quête d'un quelconque divertissement. Soudain, elle s'arrêta, apercevant deux tâches rouges dans la banalité du décor. Rose sourit. Vraiment. Elle n'aurait pu rêver mieux. Quelle aubaine que son passe-temps préféré se promène au même endroit, au même moment qu'elle. Elle salua bien bas le hasard.

Il était temps de s'amuser un peu.
Elle s'observa dans une vitre. De taille moyenne, taille fine, hanches un peu plus larges, poitrine bien proportionné, des cheveux bruns mi-longs, légèrement ondulés vers la fin, une peau blanche, des yeux amandes noirs, des lèvres bien dessinées, fines et rosées, elle était par-fai-te. Soit dit en passant, elle était parfaite tous les jours. Elle accéléra le pas, de façon à ne pas le perdre. Elle souriait d'avance. Ce pacificateur albinos était son jouet favori. Elle l'avait seulement croisé deux, trois fois dans Neverland avant qu'elle ne décide d'en faire son principal divertissement. À chaque fois que l'ennui la gagnait ou bien même qu'il croisait sa route, Rose lui « tombait dans les bras ». À chaque fois, un visage différent. Il lui plaisait d'imaginer l'homme se dire que décidément, les femmes l'aimaient beaucoup. Rien de mieux pour gonfler l'ego masculin. Bien que certains individus ne soient nullement intéressés par ce genre de détails, lui y semblait assez sensible. Mai s'il savait qu'il avait bien souvent affaire à la même personne !

Rose prit une ruelle adjacente au quartier. Elle allait prendre la prochaine à droite et -pouf- comme par pur hasard tombait sur le beau albinos. Dix mètres plus loin, c'est ce qu'elle fit. Et sans délicatesse. Elle trébucha sur une pierre invisible, bascula en avant, l'aggripant par le bras pour se rattraper. Mais bien maligne, cela ne suffit pas à l'empêcher de tomber, l'entraînant dans sa chute. Intérieurement, Rose était déjà au comble de l'amusement.











Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Sam 13 Juin - 12:49 }
Masculin ÉCRITS : 81
OÙ SUIS-JE : Sur mon trône... à WC.
MON HUMEUR : Gourmand



LA BESACE
DON: Telekinésie [brutale]
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« DRACULA »
Message

ft. Red rose
dracula ✘ homme ✘ vampire

Tu nourris tes poumons déjà bien endoloris par la nicotine, humant le parfum exquis du poison que tu fumes. Une petite clope après une petite patrouille... pendant, en vérité. C'était pas interdit de se délecter d'un met que l'on aime pendant le boulot. Que c'était bon, presque aussi bon que le sexe, presque aussi bon que le sang... Non, faut pas déconner quand même ! D'ailleurs, depuis ton régime strictement épicurien d'humain, tu n'as pas sucé une goutte de sang humain. Ça te manquais terriblement. Du moment que tu ne tue personne, comme tu le faisait avant. Ouais.. c'est ça, ça devrait le faire, personne ne le saura. T'as juste à trouver une fille un peu idiote mais bonne. Bah oui, si tu peux t'amuser aussi un peu.
Tu reste un homme, même bouffer par les verres dans ta tombe, tu voudrais fumer. Sortir, et t'éclater. La vie est si monotone, alors quand tu tombe sur quelque chose d'originale, tu le garde très précieusement auprès de toi jusqu’au point de t'en lasser. T'es ni mauvais, ni bon. On va dire que t'as tes moments. Des fois t'es sympathique, mais tu peux aussi être une belle ordure comme pas possible. Un petit fils de pite dans le jargon de notre époque, un enculé, un connard. Toujours à la recherche de la nouveauté et originalité. Ces temps-ci y avait pas mal de nana qui semblait de tourner autour. Au début tu étais content, et tu te laissais désirer, les draguant par-ci par là, toute différentes des unes des autres. Et pourtant, tu n'es pas passé à l'attaque. Pas de sexe. Et si tu changeais la donne cette fois-ci ?

Tu t'engouffres dans cette ruelle, il fait encore jour, tu croise une nana.. enfin pas encore, elle marchait droit devant. Comme si c'était pour atteindre un but bien précis, un but lointain mais proche à al fois. Et sans crier gare elle trébuche sur quelque chose et tombe sur toi.
Hasard en bois.
Il faisait son poids l'animal ou quoi ? Tu tombes avec elle, comme si c'était le destin qui avait tout prévu. Tu eux juste le temps de grogner à travers ta gorge, cette idiote ne sait pas marcher. Elle est sur toi, tu la regardes blasé, dans ton uniforme de Pacificateur. Les filles en tombent souvent à la renverse ou quoi ? Quelque part, cette situation te plaisait, tu allais laisser ça comme ça, voir si elle allait s'excuser. Tu lui avait quand même servir d'amortisseur de chute, c'est toi qui avait prit le sol dans le dos.

-"Une vraie maladroite, hein ?"

Tu la fixes en souriant comme pour te moquer puis la repousse légèrement pour t'asseoir et cambre un peu ton dos et craque ta nuque en soupirant. Toujours la clope au bec, tu examines un peu plus la petite poupée.



« Je t'arrache la jugulaire avec les dents moi ! »
Cimer pour le vava Rose ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Sam 13 Juin - 13:46 }
ÉCRITS : 104
OÙ SUIS-JE : sûrement quelque part.



LA BESACE
DON: Métamorphie
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« RED ROSE »
Message









❝ .you're my most pleasant game. ❞




Rose le savait. Elle avait toujours su. Il finirait par la percer à jour. Au début, elle avait mis ça de côté. Mais maintenant, elle sentait qu'elle approchait de plus en plus de ce dénouement. Sera t-il à l'origine d'une tragédie ? La belle rose tombant sous le coup de l'homme aux yeux rouges. Cela pourrait faire une belle histoire. Sauf que Rose n'était pas décidée à le laisser gagner aussi facilement. Elle qui s'était sentie comme maîtresse du jeu qu'elle avait commencé, voyait désormais y rentrer un autre joueur. Le jeu du chat et de la souris. Savoir qui gagnera contre l'autre. Qui est le plus fort d'entre les deux. Trouver des failles pour piéger l'adversaire. Tromper était devenu la principale règle du jeu. La seule.

Rose ne releva pas son commentaire. Le laisser dans le doute. C'était ça. Le doute serait sa carte maîtresse dans ce qui allait suivre. Lui donner l'impression d'arriver au but. Les choses se corsaient et cela plaisait à Rose. Le danger. Lorsque son ventre se nouait sous la peur, qu'un frisson lui parcourait l'échine et qu'elle entendait une petite voix lui dire de partir alors que son corps refusait de bouger, elle se sentait vivante. Et Rose était têtue. Ou peut-être fière. Le danger n'était pour elle qu'un moyen de se divertir, de ressentir quelque chose d'intense, de sortir de cette monotonie banale de la vie.

Lorsqu'il se dégagea enfin pour revenir sur son invitation, la belle ne répliqua que par un sourire. De toute façon, il n'y avait pas grand chose à dire. Elle ouvrit la marche pour à peine quelques mètres avant d'arriver devant ce fameux bar. Petit mais très mignon. Décoré de façon un peu trop coquette à son goût, une vague odeur de café flottait dans la salle. Rose choisit une table un peu en retrait. Histoire de mettre un peu d'intimité. Pas qu'elle veuille que leur rencontre se termine en rendez-vous amoureux. Non. Elle trouvait ça plus confortable d'être un peu isolé au reste de la pièce.

Rose ne commanda qu'un verre d'eau. Mais un grand verre d'eau. Elle se tourna vers lui en lui accordant un petit sourire comme pour lui demander si cela le surprenait. Un peu comme une sorte de provocation. Provocation de quoi exactement ? Ce n'était qu'un verre d'eau. Cela n'allait pas vraiment impressionner le pacificateur. Peut-être le décevoir un peu. S'était-il attendu à ce qu'elle prenne quelque chose de plus.. osé ? Seulement, Rose ne buvait que de l'eau. Une fleur n'a besoin que d'eau pour vivre. Les fantaisies telles que le café, le jus ou encore l'alcool.. non merci !
Et puis l'eau avait certaines vertues pour le teint. Rose restait une femme malgré tout.

En attendant leur commande, Rose posa son menton au creux de sa main droite tout en tapotant une mélodie inconnue sur la table. Elle le regarda, toujours ce sourire en coin. Le silence s'installa. Comme un défi. La fleur contre le comte.











Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Sam 13 Juin - 14:12 }
Masculin ÉCRITS : 81
OÙ SUIS-JE : Sur mon trône... à WC.
MON HUMEUR : Gourmand



LA BESACE
DON: Telekinésie [brutale]
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« DRACULA »
Message

ft. Red rose
dracula ✘ homme ✘ vampire

Cette petite se foutait de toi ou quoi ?
On voyait ce genre de scène dans les films con et cucul la praline, dans la vraie vie, c'était impossible, enfin c'est ce que tu pensais car t'es pas vraiment brancher romantisme. Une fois t'as du assister à un film de cœur, répugnant. Juste parce la nana qui t’intéressais du côté sang voulait le voir. Tu t'étais forcée pour avoir sa confiance. Une mal pour u bien car son sang était exquis. D'ailleurs, tu range les gens par catégories, les dégueulasses, les moyens, les bons, et ta drogues. Ils ne suffit pas d'être belle ou autre pour être dégueulasse. Si le sang d'une mannequin hyper bien gaulé ne te plait pas, elle sera moche à tes yeux. Et oui, un vampire ne jure que par le sang. Parfois, acide, sucré, amer... ca changeait à chaque fois, tu allais de surprise en surprise. Mais tu as toujours eu bon gout et tombait très souvent sur les femmes très belles, avec un sang delicieux. Des joyaux parmi tant d'autres.

-"Assurément mais extrêmement chanceuse."

Tu lèves un sourcils, on dirait une bimbo.
Elle veut juste se faire sauter où est-elle vraiment comme ça dans la vraie vie ? C'est comme ça qu'elle drague la gonz ? Même en me redressant, elle ne bougeait pas, enfin toujours sur moi, près de moi. Fais gaffe ma jolie. Puis ton regard rouge se fixe dans ses yeux, se plantant comme des pics mortels. Une seconde. deux secondes. Tu l'écoute en aspirant sur ta clope, les mains posés au sol. Tu exhales un peu la fumée d'entre des lèvres.

-"Je vous remercie d'avoir amorti ma chute -même si ce n'était pas vraiment volontaire. Dit-elle avec un léger rire vers la fin. Mais je vous dois aussi des excuses. Vous vous êtes sûrement fait mal. "

-"Je vais bien."

Tu la regardes en souriant un peu, un sourire empli de mystère cela dit. De puis un moment, tu faisais plein de rencontres étranges, que des femmes, et toujours dans des circonstances bien particulière. C'était vraiment étrange. Y avait-il anguille sous roche ? Ou bien réfléchis-tu un peu trop ? Étant pacificateur, c'est normal de trouver tout ça louche, sans compter que tu es le bras droit du groupe.

-"J'espère que vous pardonnez ma maladresse."

C'est à ce moment que tu l'invites à boire un coup ? T'as raison toi ! TU vas plutôt te faire inviter oui. Tu hausses les épaules et balances ta tête en arrière, guettant le ciel. Était-ce une ennemie venant trahir mes sens et foutre en l'air ma patrouille ? Possible. Des idées de part et d'autres te fusent dans la tête, mais pas tout de suite. Ça allait-être intéressant. Tu la tiens par les épaules pour la forcer à se lever. Enfin debout face à l'autre, tu constates avec effroi que, dans ta poche arrière, ton autre paquet de clopes à peine acheté avait été écrabouiller. Un rictus d’énervement survient sur ton visage.

-"Rha merde c'est pas vrai... ! J'aurais été un sale type je vous aurai ordonner me réparer cette injustice. Mais comme je ne le suis pas... Je vous le demanderais juste gentiment."

Tu souris en lâchant une latte, elle s'attendait à quoi ? Que tu passes outre ? Ton mal de dos ça allait, mais ta drogue de nicotine... tss. Tu laisses tomber ta clope de ta bouche et l'écrase du talon en epoustant ton uniforme. C'est que t'étais fier de ton role de pacificateur, t'aurais péter un cable si une égratignure serait apparu sur ton costume.


Spoiler:
 



« Je t'arrache la jugulaire avec les dents moi ! »
Cimer pour le vava Rose ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Sam 13 Juin - 15:11 }
ÉCRITS : 104
OÙ SUIS-JE : sûrement quelque part.



LA BESACE
DON: Métamorphie
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« RED ROSE »
Message









❝ .you're my most pleasant game. ❞




Il se releva tout en la relevant. Et les voilà debout, tous deux au milieu de la rue. Cela aurait pu être tellement romantique. Tout droit tiré d'un livre qu'on lit aux petites filles pour les faire rêver au prince charmant. Mais le prince charmant n'existe pas. Comme toutes ses belles histoires qui finissent bien. Rose le savait. L'amour est une illusion.

Elle l'entendit pester. Apparemment, son paquet de cigarettes n'avait pas survécu au choc. Rose releva les yeux. Toutes les fois où elle l'avait croisé, il fumait. Elle n'avait jamais vraiment relever ce détail et pourtant, aujourd'hui, il lui sauta au visage comme une flagrante évidence. L'homme était à nerfs. Pourquoi ? Peut-être parce qu'il était accro. La perte de ses réserves l'agaçait.

-"Rha merde c'est pas vrai... ! J'aurais été un sale type je vous aurai ordonner me réparer cette injustice. Mais comme je ne le suis pas... Je vous le demanderais juste gentiment."

Si tu savais mon bel homme, pensa t-elle. Un sentiment immense de satisfaction emplit Rose. Vraiment, cette journée était merveilleuse. Il laissa peu à peu place au désir. Le désir de le piquer avec ses épines. De le soumettre à son propre plaisir. Le détruire.
Rose fouilla dans la poche intérieur de sa veste. C'était là, qu'elle gardait toujours un échantillon de sa marchandise.
Une rose ne sort jamais sans ses épines. Jamais.
Elle attrapa un petit paquet. Seulement trois cigarettes. Pas de quoi satisfaire l'appétit de grands fumeurs. Et c'était justement là l'effet recherché. La nicotine que contenaient ces petites choses était bien plus puissante que l'ordinaire. Il suffisait d'une bouffée pour se sentir envelopper d'une délicieux sentiment de plaisir et de quiétude. Une cigarette suffisait à devenir accro. Vous rentriez dans le cercle vicieux de l'addiction. Aucun échappatoire. Et Rose savoure votre lente descente, votre plongeon vers le côté mauvais de la vie. Rempli d'effroi, de peur, de paranoïa, d'envie, de désirs inassouvis. Jamais satisfait, vous sombrez dans le malheur.

Elle le lui tendit avec un petit sourire amical. Ce qui fut son jeu est maintenant devenu une proie. Bientôt une victime. Rose n'avait jamais songé, auparavant, à l'attirer dans ses filets. Mais l'occasion était trop belle.

« Ce n'est pas grand chose comparé à votre ancien paquet mais je n'ai que ça sur moi. Et... ce n'est pas la même qualité. »

Il n'y avait vraiment que peu d'espace entre lui et elle. Entre sa main et la sienne. Entre la fausse indépendance et la profonde addiction. Elle ne le quitta pas des yeux même si cela risquait de faire tomber son masque. De toute façon, il ne pourrait jamais l'attraper. Car dès qu'elle aurait tourné le dos, elle serait devenue toute autre.
Une nouvelle rose serait née.
Elle se décida à sa place. Trop impatiente. Ou bien avait-elle peur qu'il refuse ? Quelque soient les véritables motifs de la belle, elle glissa le paquet dans une poche de l'uniforme de l'albinos et tapota légèrement dessus. Elle releva la tête et lui adressa un sourire avant de s'écarter un peu.

« Je vous offre un verre. Ou bien êtes-vous trop occupé, monsieur le pacificateur ? ».








Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Dim 14 Juin - 16:12 }
Masculin ÉCRITS : 81
OÙ SUIS-JE : Sur mon trône... à WC.
MON HUMEUR : Gourmand



LA BESACE
DON: Telekinésie [brutale]
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« DRACULA »
Message

ft. Red rose
dracula ✘ homme ✘ vampire

Tu l'as fixe, la méfiance grandissait en toi. Mais d'un côté, pourquoi une pauvre fille comme elle voudrait te faire du mal, elle n'oserait pas. Trop grand, trop dangereux, tu es. Et puis elle te tend un paquet, ton nez se plisse malgré toi et tu grimaces. Elle n'avait pas bien compris le message. Tu détestes changer tes habitudes, tu détestes avoir un paquet autre que celui dont tu es habitué. Et elle te le fourre dans la poche. Ta poitrine se soulève un peu et se relâche par un soupire calme et posé. Et elle insistait elle-même pour te refourguer ce paquet. Elle avait pas une tête à fumer... si ? Puis tu remarques quelque chose... tu fermes les yeux un instant et comme pour garder cette idée dans un coin de ta tête, pour un autre instant. Tu devrais... la remercier ? Ça te couterai bien trop de te soumettre à ce mot, ce "merci" que tu lui accorderai ne viendrait pas de ton être entier. Ce serait juste de la politesse. Mais vu comment tu es, la politesse-même peut se faire foutre.

Elle avait bien vu, elle-même qui l'avait dit: la qualité n'était pas la même. De plus cela aurait pu te sonner douteux, un tel paquet dont tu ne connaissait pas l'origine, surtout que toi, tu fumes beaucoup, alors tu connais le tabac et ses dérivations mieux que quiconque.

-"Je vous offre un verre. Ou bien êtes-vous trop occupé, monsieur le pacificateur ? "

Tu mords un peu ta langue et réfléchis deux secondes.
Tes collègues pouvaient bien se débrouiller un peu sans toi ? Et puis t'aimes bien gambader avec les interdits, c'est pas parce que t'irais un peu trainasser que tu ne seras pas aux aguets pour autant. Même en tant que pacificateur, t'es pas le plus loyale face à ton métier.

-"Je vous suis, soit. C'est plutôt calme en ce moment, et s'il vous arrivait quelque chose, je ne sais pas, une ombre malveillante qui vous coupe ou griffe ce joli minois, je m'en voudrai."

POUAH.
Tu t'en voudrais ? Vraiment ? Ça te ferai un peu chier, car c'est ton boulot de veiller sur les citoyens, c'est pas que t'es méchant, mais tu l'a connais pas c'te nana, si elle meurs c'est pas ton problème. Par contre si c'est une ombre qui la tue... là ça deviens ton problème. Et elle est pas dégueulasse, au contraire, tu pourras peut-être en tirer quelque chose ? Alors tu guettes les environs et la plaque au mur et se rapproche d'elle, humant son parfum et tentant de déceler en elle quelque chose. Vous étiez proches, aussi proches que tout à l'heure, ou un peu plus. Non, pas maintenant Vlad, son sang n'est pas pour maintenant.

-"Avant ça, qu'est-ce qu'une demoiselle faisait dans cette petite ruelle, bien qu'en plein jour, peu fréquentée. Vous aviez peut-être un itinéraire en tête ?"

Laisse toi dominer.
Jeune fille.



« Je t'arrache la jugulaire avec les dents moi ! »
Cimer pour le vava Rose ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Dim 14 Juin - 16:49 }
ÉCRITS : 104
OÙ SUIS-JE : sûrement quelque part.



LA BESACE
DON: Métamorphie
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« RED ROSE »
Message









❝ .you're my most pleasant game. ❞




Comme il était mignon, à s'inquiéter de sa sécurité. Ou bien le feignait-il. Rose ne lui en voudrait bien. Après tout, elle aussi lui mentait. Mais sa remarque, aussi fausse ou honnête puisse t-elle être, la fit sourire. Elle était elle-même une de ses ombres malveillantes. Et elle doutait sérieusement qu'un de ses « confrères » veuillent lui faire du mal. Même si avec cette apparence, elle semblait fragile et particulièrement démunis de tous moyens de défense. Il était vrai que Rose ne savait pas vraiment se battre. Disons qu'elle connaissait deux-trois points susceptibles de mettre k.o son adversaire. Mais elle préférait nettement la fuite. Prendre une autre rue et -pouf- devenir une vieille dame totalement inoffensive.

Malgré la méfiance qu'il éprouvait vis-à-vis du paquet qu'elle venait de lui donner, il accepta son offre. Sa grimace n'avait pas échappé à Rose lorsqu'elle lui avait tendu. Elle ne regretta pas de l'avoir contraint à l'accepter. Parce qu'elle était persuadée que lorsqu'il serait seul, il serait tenté d'en fumer une. Rien qu'une seule. Par curiosité.

Soudain, ni une ni deux, l'albinos la plaquea contre un mur. Il l'humea. L'homme se méfierait-il donc d'elle ? Peut-être que lui avoir donner cet étrange paquet avait éveillé chez lui des soupçons. Après l'effet de la surprise, Rose esquissa un sourire. Voilà que les choses se corsaient, devenaient intéressantes. Qu'allait-il donc lui faire ? Elle se le demanda. Et comme par télépathie, il lui demanda ce qu'elle faisait seule dans une petite ruelle peu fréquentée. Rose tourna la tête comme pour vérifier ses dires. Il était certain que peu de personnes empruntaient cette ruelle. La principale était la plus fréquentée.

Elle fit pivoter sa tête de façon à lui faire face. Bien plus petite que lui, elle aurait normalement du avoir peur. Après tout, se retrouver dans cette situation avec un homme qui ne semblait pas vraiment amical lorsqu'il ne prenait pas ses airs de tombeur, aurait effrayer plus d'une femme. Ou bien en exciter d'autres. À chacun ses petits fantasmes.

Elle lui répondit avec une assurance presque déconcertante. Et peut-être un peu louche. À lui d'en juger.

« Pas vraiment, je n'avais rien à faire chez moi alors je suis sortie me promener. Je doute qu'il soit interdit d'emprunter une ruelle peu fréquentée même en étant une pauvre femme sans défense. À moins que cela ne fasse de moi une criminelle. »

Elle fit une pause avant de reprendre.

« Dans ce cas, arrêtez moi. Mais je pense que vous serez vite déçu en apprenant que je ne suis qu'une pauvre marvalienne sans grand intérêt. »








Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Mar 16 Juin - 16:09 }
Masculin ÉCRITS : 81
OÙ SUIS-JE : Sur mon trône... à WC.
MON HUMEUR : Gourmand



LA BESACE
DON: Telekinésie [brutale]
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« DRACULA »
Message

ft. Red rose
dracula ✘ homme ✘ vampire

Toi et la vérité à savoir, tu as toujours su que ce mot pouvait bon comme mauvais. Vérité. Est-ce bon à tout savoir ? Toi, tu es curieux quand ça t'arrange et je je-m’en-foutiste à temps plein. Alors tu ne te pose pas trop cette question. mais il est vrai que c'est le soucis de certains, savoir tout à tout prix.

-"Pas vraiment, je n'avais rien à faire chez moi alors je suis sortie me promener. Je doute qu'il soit interdit d'emprunter une ruelle peu fréquentée même en étant une pauvre femme sans défense. À moins que cela ne fasse de moi une criminelle. Dans ce cas, arrêtez moi. Mais je pense que vous serez vite déçu en apprenant que je ne suis qu'une pauvre marvalienne sans grand intérêt."

-"Mademoiselle, vous ai-je dit que je vous prenais pour une ombre ? Ne m’ôtez pas les mots de la bouche si je ne les pensais pas. Mais vous dites ça comme si vous connaissiez parfaitement les ombres, que c'est étrange."

Boom bitch.
Tu aimes quand ça tourne à ton avantage, surtout quand tu es en position de force sur elle, jouant la maline, elle va se prendre tes crocs pour bientôt. Elle voulait jouer alors vous alliez jouer. mais avant, elle devait t'inviter à prendre un café ou tu ne sais quoi. Ta prochaine mission, tenter de la mettre mal à l'aise un moment donné, elle est humaine après tout. ce ne sera qu'un jeu. Vous alliez vous tourner autour, puis l'un de vous lâchera prise car il en aura marre. Tu te pousses un peu et lui sourit comme taquin, une nouvelle fois. Lui lançant d'un regard la direction à prendre.

-"Et si nous allions prendre un verre dans ce bar au tournant de cette rue ? je suis curieux de savoir quel son vos goûts."

Prendra t-elle un café ? jus d'orange ? De l'alcool ? Du chocolat ? Tu enfournes tes mains dans les poches, t'avais envie de fumer mais vous alliez rentrer dans ce bar où il est interdit de fumer, t’ira t'acheter un autre paquet plus tard et refourguer ces cigarettes à un vieux clodo. Ah, parfois tu te trouve trop bon, tellement bon.



« Je t'arrache la jugulaire avec les dents moi ! »
Cimer pour le vava Rose ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Mar 16 Juin - 16:50 }
ÉCRITS : 104
OÙ SUIS-JE : sûrement quelque part.



LA BESACE
DON: Métamorphie
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« RED ROSE »
Message









❝ .you're my most pleasant game. ❞




Rose le savait. Elle avait toujours su. Il finirait par la percer à jour. Au début, elle avait mis ça de côté. Mais maintenant, elle sentait qu'elle approchait de plus en plus de ce dénouement. Sera t-il à l'origine d'une tragédie ? La belle rose tombant sous le coup de l'homme aux yeux rouges. Cela pourrait faire une belle histoire. Sauf que Rose n'était pas décidée à le laisser gagner aussi facilement. Elle qui s'était sentie comme maîtresse du jeu qu'elle avait commencé, voyait désormais y rentrer un autre joueur. Le jeu du chat et de la souris. Savoir qui gagnera contre l'autre. Qui est le plus fort d'entre les deux. Trouver des failles pour piéger l'adversaire. Tromper était devenu la principale règle du jeu. La seule.

Rose ne releva pas son commentaire. Le laisser dans le doute. C'était ça. Le doute serait sa carte maîtresse dans ce qui allait suivre. Lui donner l'impression d'arriver au but.
Les choses se corsaient et cela plaisait à Rose. Le danger. Lorsque son ventre se nouait sous la peur, qu'un frisson lui parcourait l'échine et qu'elle entendait une petite voix lui dire de partir alors que son corps refusait de bouger, elle se sentait vivante. Et Rose était têtue. Ou peut-être fière. Le danger n'était pour elle qu'un moyen de se divertir, de ressentir quelque chose d'intense, de sortir de cette monotone banalité de la vie.

Lorsqu'il se dégagea enfin pour revenir sur son invitation, la belle ne répliqua que par un sourire. De toute façon, il n'y avait pas grand chose à dire. Elle ouvrit la marche pour à peine quelques mètres avant d'arriver devant ce fameux bar. Petit mais très mignon. Décoré de façon un peu trop coquette à son goût, une vague odeur de café flottait dans la salle. Rose choisit une table un peu en retrait. Histoire de mettre un peu d'intimité. Pas qu'elle veuille que leur rencontre se termine en rendez-vous amoureux. Non. Elle trouvait ça plus confortable d'être un peu isolé au reste de la pièce.

Rose ne commanda qu'un verre d'eau. Mais un grand verre d'eau. Elle se tourna vers lui en lui accordant un petit sourire comme pour lui demander si cela le surprenait. Un peu comme une sorte de provocation. Provocation de quoi exactement ? Ce n'était qu'un verre d'eau. Cela n'allait pas vraiment impressionner le pacificateur. Peut-être le décevoir un peu. S'était-il attendu à ce qu'elle prenne quelque chose de plus.. osé ? Seulement, Rose ne buvait que de l'eau. Une fleur n'a besoin que d'eau pour vivre. Les fantaisies telles que le café, le jus ou encore l'alcool.. non merci !
Et puis l'eau avait certaines vertues pour le teint. Rose restait une femme malgré tout.

En attendant leur commande, Rose posa son menton au creux de sa main droite tout en jouant une mélodie inconnue sur la table. Elle le regarda, toujours ce sourire en coin. Le silence s'installa. Comme un défi. La fleur contre le comte.






Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Mar 16 Juin - 21:58 }
Masculin ÉCRITS : 81
OÙ SUIS-JE : Sur mon trône... à WC.
MON HUMEUR : Gourmand



LA BESACE
DON: Telekinésie [brutale]
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« DRACULA »
Message

ft. Red rose
dracula ✘ homme ✘ vampire

Vous voilà en train d'entrer dans ce bar, elle n'avait pas piper mot depuis tes "menaces" s'était-elle sentie en danger ? Avait-elle eu peur ? Ses jambes avait-elle tremblées ? Tu la suit et t'installe face à elle, sur cette table à deux, loin des autres. Loin de tout. Elle se commande un verre d'eau, toi tu prend une simple bière. L'enfant et l'adulte. Ou bien lage ou l'ivrogne. Quoi que c'est pas avec une bière que tu vas t'empoisonner la vie... Rapidement le silence s'installe, tu n'aime pas ca. Ca va vite t'ennuyer.

-"Alors vous m'inviter pour quoi, à quoi trinque t-on ?"

Tu lèves simplement ta bière en sa direction sans forcément tchiner ans son verre d'eau frais. Tu porte le verre de bière à tes lèvres. Rafraichissant, doux, délicieux. Mais pas autant que le chaud sang.

-"En passant mademoiselle... puis-je vous demander votre parfum ? En potez-vous hein ou est-ce mon flair qui sent l'odeur de votre sang ? Je m'appelle Dracula."

Sympa la présentation, tu aimes l'originalité et déteste ce qui est fade. Tu fais tout pour déchirer l'ennuyante vie de tout passage. Alors tu te présente de différente façon, là tu lui a demandé son parfum. Puis doucement tu l'attire sur l'information de ta nature, le vampire puis qui tu es. Tu aimes les énigmes, mais là tu as décidé de lui servir sur un plateau d'argent ton identité. Tu changes toujours de stratégie.



« Je t'arrache la jugulaire avec les dents moi ! »
Cimer pour le vava Rose ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Dim 28 Juin - 13:00 }
ÉCRITS : 104
OÙ SUIS-JE : sûrement quelque part.



LA BESACE
DON: Métamorphie
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« RED ROSE »
Message









❝ .you're my most pleasant game. ❞




« Pourquoi pas à notre première rencontre ? »

Plutôt troisième non ? Mais ça, il n'y avait que Rose qui le savait. Peut-être le savait-il aussi et il le cachait. Très bien si c'était le cas. Tellement bien que Rose se retrouverait piégée dans son propre manège. Pas totalement puisqu'elle avait pensé à cette possibilité. Disons qu'elle aurait trouvé comédien plus fort qu'elle.

Ils ne trinquèrent pas comme de bons amis qui se détendent au bar ou qui se retrouvent après un long moment. De toute façon, ils n'étaient pas amis. Rose ne se voyait pas être amie avec lui. Rire et discuter de tout et de rien. C'est bien ce que des amis font, non ? Tout simplement. Mais tellement simplement que Rose n'y arrivait pas. Elle n'arrivait pas à voir quelqu'un d'une autre façon que comme un amuse-gueule ou un moyen de tuer le temps.
Non, ils ne pourraient jamais être amis. Bien que cela pourrait être une assez drôle comédie. Le pacificateur et l'Ombre, amis pour la vie et que rien ne pourra séparer. Pathétique. Cela la fit doucement rire intérieurement.

Rose avala une gorgée d'eau.
Il se présenta. D'une manière assez originale, il fallait l'avouer. Commençant par lui demander son parfum, puis annonçant sa nature avant de terminer par son nom. Dracula. Un adversaire de choix. Si Rose l'avait vu sans son uniforme et en dehors de ses heures de travail, elle n'aurait jamais pensé qu'il puisse être pacificateur.

« Je suppose que c'est mon odeur naturelle. Je m'appelle Rose. »

Elle esquissa un rapide sourire. Il lui avait donné son identité sans faire de chichis, alors elle fit de même. Qu'on dise que cela était dangereux, cela ne lui importait guère. Voire rien du tout. Il fallait voir là un échange équitable. Purement honnête.

Rose entama une nouvelle conversation. Il aurait le temps de méditer sur son odeur et son nom plus tard.

« Dites moi, Dracula, pourquoi êtes-vous devenu pacificateur ? »

Du coq à l'âne.

« Serait-ce pour charmer les demoiselles avec l'uniforme ou plutôt parce que vous possédez un profond sens de la justice et du service pour le bien d'autrui ? »






Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { Jeu 9 Juil - 12:44 }
Masculin ÉCRITS : 81
OÙ SUIS-JE : Sur mon trône... à WC.
MON HUMEUR : Gourmand



LA BESACE
DON: Telekinésie [brutale]
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
0/0  (0/0)
avatar
« DRACULA »
Message

ft. Red rose
dracula ✘ homme ✘ vampire

Tu plisses les yeux vers un écrit, interdiction de fumer ici. Quelle merde. Vivement que tu sortes d'ici pour fumer. Pas que tu étais stressé ou autre, non non non. Tu aimais juste avoir ta nicotine, te remplir les poumons de ce poison toxique. Sentir les effet malsain sur ton corps, et inhaler ce doux parfum. Tu lève les yeux au ciel, au plafond plus tôt. Oui, toi Dracula un pacificateur. Tu as toujours été le méchant dans les racontars, les rumeurs sont nombreuses sur toi. Comme quoi tu es en fait une ombre infiltrée. Quelle poisse de se dire qu'on te crache à la gueule comme ça. Tu sauves et on te remercie comme ça. Au moins, tu es tout en originalité et les apparences sont trompeuse. Tu te consoles au moins avec cette idée.

-"Pourquoi pas à notre première rencontre ? "

-"Soit."

Tu la laisse se présenter à son tour. Elle ne manque pas de répondre vivement à ta question précédente. Elle pique au vif, la petite.

-"Je suppose que c'est mon odeur naturelle. Je m'appelle Rose."

Voyez vous cela... la petite choupette s'appelle Rose ? C'est peu commun, ça te plait. Tu souris en la fixant, comme figer dans tes propres pensées. Puis tu détournes le regard. Alléchant tout ça, serait-elle contre si tu lui demandais son sang. Vous passeriez même une nuit de folie, cela reste à voir. Tu fais craquer ta nuque en un soupir. Bon dieu que c'est bon. Puis, immédiatement elle se lance dans un nouveau sujet.

-" Dites moi, Dracula, pourquoi êtes-vous devenu pacificateur ? Serait-ce pour charmer les demoiselles avec l'uniforme ou plutôt parce que vous possédez un profond sens de la justice et du service pour le bien d'autrui ? "

-"Que vous êtes comique, dame Rose. Alors même les femmes ont un sens de l'humour ? Blague à part. Si je vous dis les deux, que dites-vous ?"

Laisse donc un voile de mystère, qu'elle ait le temps de réfléchir un peu à sa propre question. Mais tu fais ça pour peu de choses, juste par une attirance de ce boulot. Et être important c'est bien, être reconnu aussi. Alors les femmes qui fantasme sur les pacificateurs, c’est vrai que y en pas mal. Vous êtes des soldats. Et toi surtout, qui est lieutenant.



« Je t'arrache la jugulaire avec les dents moi ! »
Cimer pour le vava Rose ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: « third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula } ∞ { }


« Contenu sponsorisé »
Message

« third waltz between the count and the flower » ⚜ Dracula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des idées pour un model "count as jokaero weaponsmith"?
» can you whisper as it crumbles and breaks, as you shiver, count up all your mistakes (10/04, 9h21)
» If you play, you play for keep. Take the gun and count to three. x Alys
» you can count on me like 1, 2, 3 and I'll be there || Evan
» You can count on me like one, two, three [feat. Jaemin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: marvalum :: neverland :: the staircase city :: the middle step :: quartier ni-ni-