Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
{ Sujet: ›› LES OMBRES ‹‹ } ∞ { Dim 22 Déc - 20:03 }
ÉCRITS : 88
OÙ SUIS-JE : Je suis là où la vie est.



LA BESACE
DON: x
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
200/200  (200/200)
avatar
« LE CONTEUR »
GRAND MANITOU
Message

NOIRE EST LEUR HAINE, FROIDS SONT LEUR COEURS


Les Ombres sont ici au nombre de 5. Leur chef est l'un de ces prédéfinis, Boggeyman, et soyez certain de pouvoir correctement le jouer avant de le prendre. Il est décisif quant à l'intrigue du forum et au bon déroulement de son contexte. Respectez les caractéristiques données aux personnages et le travail qui a été fourni pour les créer. Si vous avez des questions, n'hésitez pas. (:

Le rouge signifie que le personnage est prit, le orange signifie qu'il est réservé !

BOOGEYMAN feat. Original Character de Entrepreneurial
BIG BAD WOLF feat. Aomine Daiki de KNB
QUEEN OF HEART feat. Original de TKNK
MALEFICENT feat. blablabla
ORTIE PANDRAGON feat. blabla
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: ›› LES OMBRES ‹‹ } ∞ { Dim 22 Déc - 20:29 }
ÉCRITS : 88
OÙ SUIS-JE : Je suis là où la vie est.



LA BESACE
DON: x
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
200/200  (200/200)
avatar
« LE CONTEUR »
GRAND MANITOU
Message


The Boogeyman

‹‹ i give them horror, the same horror they have when they wake up from a nightmare ››

❝ NOM ❞
???

❝ PRÉNOM ❞
hadès

❝ ÂGE ❞
30

❝ ÂGE RÉEL ❞
environ six siècles

❝ ORIENTATION ❞
bi

❝ CLASSE ❞
enchanteur

❝ GRADE ❞
chef, grand criminel
MON HISTOIRE ∞

Voix veloutée, charme indécent et yeux perçants - tels sont les traits qui compose l’être le plus froid et cruel qu’ait jamais compté Marvalum.

On dit de son sourire qu’il vous glace le sang. On dit de son regard qu’il vous pourfend l’âme. Hadès. Évoquer son nom est un crime, une peur, une angoisse. Tous les êtres vivants le craignent, sages et terribles Dragons également… Son cœur a cessé d’aimer depuis tant d’années qu’il est devenu aussi sec et cassant qu’une feuille morte.

L’histoire du Maître des Ombres est triste, ô combien triste.

Il est né dans un siècle de superstitions et de crasse, terreau fertile à la démence et au crime. Fils unique d’une famille de nobles Roumains : père Comte et cousin du Roi d’Angleterre, mère soeur du Roi d’Espagne. Seulement son père fut accusé, à juste titre, de trahison envers la couronne roumaine ce qui signa une lente descente aux enfers pour les siens. Hadès avait 12ans lorsque son père fut pendu au bout d’une corde, comme un vulgaire morceau de viande pour ensuite être jeté dans une fosse commune parmi rats et chiens - il assista à cette mise à mort de force, ligoté sur un siège aux côtés du reste de sa famille.

A l’époque, le peuple, en pleine chasse aux sorcières et monstres, accusa la famille de nobles d’être des démons, des vampires désirant prendre le pouvoir dans le pays pour asservir et dévorer les bonnes gens… Ils ne purent que maudire tout ce qui touchait ou évoquait leurs noms. Une émeute se créa au cœur de la ville et plusieurs villageois, autres nobles compris, mirent le feu à l’immense demeure des parents d’Hadès, fous de rage. Ce qu’ils ne savaient pas, c’était que la petite sœur du garçon, Michka, 8ans, s’y trouvait. Elle brûla vive et notre triste Sir arriva trop tard – il ne put qu’entendre les cris de douleur de la malheureuse.

La Cité nia une quelconque implication et enferma le rejeton damné dans les cachots du Palais Royale. On le tortura pour qu’il avoue des faits et des choses dont il ignorait l’existence. Un an plus tard, on guillotina sa mère en place publique, injustement accusée d’avoir collaboré avec son mari. La Famille Royale disposait de preuves justes pour libérer cette pauvre femme mais elle ne fit rien, strictement rien.

Les parents d’Hadès n’eurent pas le droit à une sépulture, quant à sa cadette, elle est enterrée dans le cimetière de la ville sous une dalle grise ayant pour seule inscription «Michka». Dalle qui fut plus tard profanée par d’horribles injures et dégradations… Hadès fut relâché quelques jours après l’exécution de sa mère. Il fut mis à la rue et dépossédé de tous ses biens - se faisant cracher dessus, rejeter, vilipender au quotidien.

Il vivota en mendiant et en effectuant de petits travaux pour des commerçants ambulants. Comment ne pas perdre la foi en Dieu, comment ne pas vouer l’Homme au Diable lorsque ce même Homme vous brise ? Parfois, il apercevait des affiches portant le visage de son père ou de sa mère… des affiches insultantes aux mots cruels. C’en était trop pour lui. Il s’exila en Turquie et, lavé de son passé, parvint à gravir l’échelle sociale afin de devenir architecte.

Les années passant, il en aurait presque oublié ses maux. Seulement le sort lui joua un nouveau tour. Une famille bourgeoise d’Autriche, les Gertricht, autrefois amis de ses parents, était venue faire commerce dans la ville ottomane où il s’était établit. Apprenant que le fils damné était toujours en vie, le père et le frère Gertricht ne mirent pas longtemps à appliquer une « justice au nom de Dieu » en assassinant brutalement Hadès.

Le Conteur vint le trouver et fit de lui le tout premier Enchanteur à Marvalum, juste avant Sandman. Hadès garde une mémoire totale de sa vie humaine ce qui ne l’aida pas à se construire de jours meilleurs ici-bas. Cependant il effectua les tâches lui étant demandées en tant qu’Enchanteur jusqu’à ce qu’un jour, par les fourberies du Pandorium, sa haine éclate.

Trop longtemps refoulée, elle assécha son âme et son coeur et le façonna à l’image d’un démon. Il jura de tuer le Conteur, ce Dieu qu’il avait tant prié humain et qui ne répondit jamais à sa peine.

Un murmure engendra une rumeur, une rumeur engendra une peur sans nom… Il ne mit pas longtemps, via ses charmes et ses paroles mélodieuses, à rallier des âmes meurtries à sa cause. Des centaines de meurtres et de pillages, des dizaines de viols, des saccages… Marvalum trembla, tremble et tremblera encore longtemps sous le jouc de l’être vivant que l’Humanité a le plus brisé.
MES RELATIONS ∞

sandman ;
Ils furent les deux premiers Enchanteurs à Marvalum et c'est naturellement qu'à l'époque, ils se lièrent d'une profonde amitié si ce n'est un amour inavoué - des deux côtés. Lorsque le contexte politique et social s'aggrava et qu'Hadès forma les Ombres, que Sandman devint Gardien, leur lien se brisa. Un jour, au cours d'un affrontement, Loon parvint à voir les souvenirs de son ancien ami, grâce à son don - ces souvenirs terribles de sa vie humaine. Passé secret, dont aucune autre personne n'en connait les lignes. Hadès, en rage, jura de pousser Sandman à commettre ce qui le briserait : tuer un être vivant... De son côté, ce dernier se fit la promesse de ramener celui qu'il avait aimé à la lumière. Entre attirance et haine, le rêve et le cauchemar continuent de s'affronter.
MES RELATIONS ∞

pampelune arada ;
Pampelune est forte, intelligente et rusée, de quoi donc satisfaire Hadès. Or ce ne sont pas ces qualités qui font que le chef des Ombres apprécie la jeune femme. En réalité, il retrouve en elle les traits de sa soeur. La perte tragique de celle-ci ne cesse de le hanter, même six siècles plus tard. Il compense donc l'absence trouant son coeur, par la compagnie de notre jolie soricère. Il lui accorde certains privilèges, de l'écoute et une affection particulière - la ménageant plus que les autres. Si au début il pensait ne voir en elle qu'un substitut, il s'est rendu compte il y a peu qu'il tient réellement à elle. Plus le temps passe, plus Hadès considère Pampelune comme une soeur à part entière.

MON DON ∞

Hadès est capable de matérialiser tout autour de vous vos peurs les plus folles, vos cauchemars les plus effrayants, vos souvenirs les plus noires. Il vous plonge dans une distorsion de la réalité qu’il provoque par sa pensée et volonté. Vous avez peur, vous avez froid et surtout, vous devenez complètement fou. Votre esprit ne répond plus, votre corps non plus. Ce don a tout de même ses limites… Hadès ne peut en user qu’en étant parfaitement concentré - l’effet dure au maximum cinq minutes et lui coûte énormément d’énergie. De plus, il est efficace que sur une seule personne à la fois ; sur un groupe, cela ne fonctionne pas.
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: ›› LES OMBRES ‹‹ } ∞ { Dim 22 Déc - 20:30 }
ÉCRITS : 88
OÙ SUIS-JE : Je suis là où la vie est.



LA BESACE
DON: x
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
200/200  (200/200)
avatar
« LE CONTEUR »
GRAND MANITOU
Message


Big Bad Wolf

‹‹ the wolf eats the lamb without any other why or wherefore ››

❝ NOM ❞
drahomir

❝ PRÉNOM ❞
noctis

❝ ÂGE ❞
29

❝ ÂGE RÉEL ❞
environ trois siècles

❝ ORIENTATION ❞
???

❝ CLASSE ❞
enchanteur

❝ GRADE ❞
bras droit
MON HISTOIRE ∞

Noctis est, précisons le, la personne la plus brutale que l’Univers porte en son sein. Il peut vous casser un bras d’une pression de la paume de sa main et ne rechigne jamais, d’ailleurs, à user de ses poings plutôt que de sortilèges ou tout autre genre d’armes.

Toujours est-il qu’il paraît être un parfait gentleman et un redoutable séducteur. D’un charme animal et enjôleur, il est capable de mettre toutes les femmes à ses bottes et mêmes quelques hommes. On dit toujours qu’il faut se méfier de la politesse trop polie, c’est un bien censé dicton.

Une brute perfide sous les traits d’un bellâtre - voilà un cocktail explosif ! Tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins ; user de flatteries et de malice, tromper et trahir, soudoyer et mentir… Le loup n’est pas si sot que les Contes le laissaient entendre.

Il vous appâte avec de belles paroles, vous fait tourner la tête et au moment où vous vous attendez le moins, il vous assène un coup de croc fatal.

Né au sein de l’Empire Germanique au 18è siècle, dans une famille bourgeoise, il eut une éducation des plus correctes. Ses parents étaient de merveilleux mélomanes, très cultivés. Noctis, petit, mangea des partitions de piano et de violon par centaine. Il donna bon nombre de concerts et fut vite qualifié de prodige ! Il adorait jouer de la musique, composer, être aduler par la foule. Il se mit à écrire des concertos, des balades tout en jonglant avec les invitations de la Cour aux bals et aux réceptions qu’elle organisait. Il n’avait pas de problèmes familiaux, avait beaucoup d’amis, était doué dans ce qu’il entreprenait alors… Quelle raison, quelle folie le poussa, le soir de ses 19ans, à assassiner sauvagement sa mère et son père ? Nul ne le sait. Parfois l’hérésie vous frappe – elle peut être aussi subite que la pluie en été. Après ce meurtre énigmatique, le jeune homme fut traqué jours et nuits par les milices de la garde royale. Il perdit la raison et commit plusieurs incendies, vols…

Après des années tumultueuses, il finit par se suicider, rongé par les remords de ses actes de démence.

Le Conteur, ayant vu en lui une lueur d’espoir, lui offrit une seconde chance en le ramenant à la vie à Marvalum. De sa vie terrienne, Noctis ne retint que les tintements de piano et des cris déchirants. Accomplissant ses travaux d’Enchanteur avec soin, reconnaissant de cette seconde chance donnée… Il ne put pour autant contenir sa folie animale. Le besoin de frapper, de détruire, d’anéantir était pire qu’un cancer - il le dévorait constamment, jour et nuit, heure après heure.

Ses fréquentations devinrent aussi noires que son cœur et bien sûr, un jour, il tomba sous l’influence d’Hadès. Il devint son partisan le plus zélé, se forgeant parallèlement la triste réputation de « déchiqueteur » - n’aimant user que de ses poings, voire de ses dents, lorsqu’il s’agit de se battre. Où donc l’âme mélomane s’est-elle terrée ? A t-il seulement encore une âme…
MES RELATIONS ∞

the tooth fairy;
Lulubel...Un délice à traumatiser ! Qu'il aimerait lui broyer les os et croquer sa chair, elle doit avoir bon goût. Noctis n'éprouve ni haine, ni amitié pour la Gardienne - oh non. Il trouve le fait de l'effrayer tout simplement orgasmique ! C'en est amusant et, une fois qu'il aura fini de s'en amuser, place à la sauvagerie. En effet, il tient à la tuer de ses propres mains. Briser ce qui est beau et pur, c'est un peu son péché mignon et, pas d'chance pour Lulubel, elle incarne justement le "beau et le pur".
MES RELATIONS ∞

Defuisset primis defuisset ut foedere si quo dum plerumque primis atque ut aeternae in incrementis Fortuna Virtus atque perfectam convenit venerat defuisset quarum fulgorem dum foedere ut altera aeternae si convenit aeternae sublimibus sublimibus altera si quoFortuna altera aeternae perfectam fulgorem venerat dum fulgorem surgeret auspiciis perfectam ut incrementis.

MON DON ∞

Noctis est l’un des rares Animorphes de Marvalum. Il est capable de se transformer, à n’importe quel moment dès lors qu’il le souhaite, en énorme loup au pelage sombre et au yeux clairs. Des crocs luisants, une force titanesque, une rapidité incroyable, des sens finement développés et des griffes acérées font de l’Ombre un redoutable et mortel adversaire. Il peut se transformer jusqu’à trois fois par jour et au mieux, demeurer en loup près de trois heures à la suite.
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: ›› LES OMBRES ‹‹ } ∞ { Dim 22 Déc - 20:30 }
ÉCRITS : 88
OÙ SUIS-JE : Je suis là où la vie est.



LA BESACE
DON: x
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
200/200  (200/200)
avatar
« LE CONTEUR »
GRAND MANITOU
Message


Queen of Heart

‹‹ beheaded you will be if a smile you tear me ››

❝ NOM ❞
vaughan

❝ PRÉNOM ❞
dahlia

❝ ÂGE ❞
26

❝ ÂGE RÉEL ❞
environ deux siècles

❝ ORIENTATION ❞
bi

❝ CLASSE ❞
enchanteur

❝ GRADE ❞
stratège
MON HISTOIRE ∞

Parfois lorsqu’on est enfant, on subit des brimades, des moqueries… Dahlia, elle, ne fut pas l’une de ces enfants. Elle ne subissait pas les brimades mais les appliquait et avec verve. Elle n’a jamais été gentille, polie et compatissante. Au contraire. Elle est la preuve concrète qu’un être humain peut naître foncièrement mauvais. Peste depuis sa naissance, peste jusqu’à sa mort !

Il fallait lui exaucer le moindre de ses désirs… Ses pauvres parents ne parvenaient pas à suivre le rythme capricieux et égoïste de la midinette. Eux qui étaient si calmes, si aimants… Ils se ruinèrent pour la combler de cadeaux ! Ils étaient la représentation même de la famille lambda d’immigrés venant trouver plus de confort et de travail aux États-Unis. Déjà dans les années 1800 le pays était considéré comme terre d’asile et de richesses. Pour un homme charpentier et une femme couturière, que rêver de plus ?

Lilith les détestait. Elle avait (a toujours d’ailleurs) une animosité envers tout ce qui touche le bonheur qu’elle trouve inutile et surfait. C’est plus drôle, selon elle, de voir des visages défigurés par pleurs et douleurs. Inspirer la terreur vaut mieux qu’inspire l’amour disait-elle toujours à bon entendeur.

Lorsqu’elle allait à l’école, tous les regards se posaient sur sa blondeur et sa plastique de poupée. Jolie, impétueuse et puissante qu’elle était. Terrorisant son entourage, assujettissent les autres élèves - un petit royaume rien qu’à elle en soit. Vraiment, quelle peste !! Selon elle, tout lui est dû. Bien des années défilèrent et jamais sa soif de pouvoir et de possession ne s’apaisa. Elle est incapable de concevoir qu’on puisse lui dire non ou lui refuser une faveur. Pourtant c’est ce qui arriva un jour. Sa mère ne céda pas à l’un de ses caprices, elle en avait assez. Dahlia, folle de rage, l’assassina de sang froid. Pouvez le concevoir ? Mettre fin aux jours de sa mère, de sa génitrice ? Pour un simple non ?...  Son père, lui, se laissa mourir de chagrin. Cela fit scandale dans la presse. Le peuple outragé, secoué par cette terrible nouvelle, réclama que justice soit rendue.

Justice fut faite ! La meurtrière, d’abord internée en asile psychiatrique, finit par être condamnée à la prison à vie. Elle parvint à s’évader au bout de trois ans et entama des années de cavale. Par minauderies et pots-de-vin, elle se forgea une réputation dans les états du Sud où elle s’était réfugié, en finançant des guerres de gangs. L’une des premières gangster femme sans doute…

C’est au cours d’une querelle entre divers Parrains de la Pègre que la jeune femme fut tuée, décapitée ! Drôle de mort mais méritée au vue de ses vilains actes passés.

Que le Conteur lui offre une seconde chance à Marvalum paraît idiot, totalement dénué de sens… Qu’a t-il pu déceler dans le coeur de Dahlia pour lui permettre de mener une nouvelle vie ? Cacherait-elle donc plus de bons sentiments qu’il n’y paraît ?

Toujours est-il qu’il ne fallut pas longtemps à la jeune femme pour rejoindre les rangs d’Hadès, ne pouvant réprimer ses désirs de pouvoir et sa grande avidité. D’une cruauté glaciale, toujours aussi capricieuse et enfantine, elle enquiquine même ses consoeurs Ombres - voyez à quel point elle est agaçante…
MES RELATIONS ∞

parxis n. azengard ;
Séduisant, froid et incapable de ressentir des émotions... Parxis est autant désirable que détestable pour notre belle amie. En effet, Dahlia le hait car il est bien le seul à ne pouvoir subir ses manèges et tortures psychologiques. Or, elle le considère aussi comme un agréable défouloir puisqu'il est toujours apte à se faire malmener au cours de leurs combats. Mystérieux au possible, elle ne peut résister à l'envie d'en apprendre plus sur lui et s'étonne parfois de voir le regard de celui-ci se poser sur ses courbes... leur lien est ambigüe, la jeune femme elle-même ne saurait quelle dose d'attirance et quelle dose de révulsion elle lui voue.
MES RELATIONS ∞

Defuisset primis defuisset ut foedere si quo dum plerumque primis atque ut aeternae in incrementis Fortuna Virtus atque perfectam convenit venerat defuisset quarum fulgorem dum foedere ut altera aeternae si convenit aeternae sublimibus sublimibus altera si quoFortuna altera aeternae perfectam fulgorem venerat dum fulgorem surgeret auspiciis perfectam ut incrementis.

MON DON ∞

Au choix ! Inspirez-vous du caractère de la jeune femme, de sa vie humaine passée etc.
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: ›› LES OMBRES ‹‹ } ∞ { Dim 22 Déc - 20:30 }
ÉCRITS : 88
OÙ SUIS-JE : Je suis là où la vie est.



LA BESACE
DON: x
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
200/200  (200/200)
avatar
« LE CONTEUR »
GRAND MANITOU
Message


Oriane Valadinn

‹‹ until fire burn our souls ››

❝ NOM ❞
valadinn

❝ PRÉNOM ❞
oriane

❝ ÂGE ❞
24

❝ ORIENTATION ❞
homo

❝ CLASSE ❞
marvalien

❝ GRADE ❞
défenseur
MON HISTOIRE ∞

Au sein du milieu aristocrate, tous les coups bas sont permis, même à Marvalum. Il y en a une qui en a fait les frais…

Oriane est née au sein d’une famille très influente et proche du Pandorium. Elle n’a jamais connu la pauvreté, la misère ou le manque. Ce n’est pas pour autant qu’elle fut une enfant détestable (contrairement à Dahlia)… Au contraire. Son enfance, certes rythmée par les Politiques et les nantis, n’en fut pas pour autant anormale.

Ses parents ont tout fait pour la préserver de la perversion et des mœurs du milieu des gens de pouvoir, en lui donnant tendresse et temps. En grandissant, elle développa une certaine assurance. Modeste, peu portée vers l’argent et le bien matériel, elle aspirait à ce qu’on la reconnaissance en tant que femme sage et intelligente.

Elle participait activement à la vie politique, gagnant le cœur et le respect du peuple par ses paroles claires et percutantes. Bien qu’elle y ait droit de part sa naissance, le Pandorium décida d’honorer son titre de Duchesse en y ajoutant « Grande ». Elle fut flattée – sans doute un peu trop. Lorsqu’elle venait aux réunions ou aux bals, on devait l’écouter, l’admirer, la flatter. Elle avait horreur d’être contredite ou critiquée. Sa modestie s’atténuait tandis que son besoin de reconnaissance et de gloire grandissait. Des messes-basses, des sourires hypocrites, de la jalousie… Voilà tout ce qu’Oriane retira de sa « montée en estime » dans le cœur du peuple.

On l’a soupçonna même d’être la maîtresse d’un des Grands Quatre du Pandorium (on ne sait toujours pas si cela est vrai ou faux) ce qui déclencha l’animosité de Daliss Azenled (membre des Quatre), la régente de Mistyhorn. Celle-ci ordonna alors qu’on retire le titre de Duchesse à la demoiselle. On la traita de catin dans tous les districts, oubliant son talent d’oratrice…

Offusquée, outrée, Oriane quitta palais et assemblées, jurant de se venger. Elle revint quelques semaines plus tard avec un mercenaire et mis le feu au Jardin des Roses Rouge – jardin favori de Daliss. Ce qu’elle ne savait pas c’est qu’une femme d’entretien s’y trouvait et qu’elle venait donc de commettre un meurtre. Jugée de trahison elle fut condamnée au cachot ; sa famille fut déshonorée et exilée.

Oriane parvint tout de même mystérieusement à s’enfuir. La semaine suivante, on la voyait aux rangs des Ombres. Elle offrit à la communauté son don d’élocution afin de rallier plus de personnes à leur cause. Méfiez-vous de son joli minois. C’est une jeune femme froide, manipulatrice et perverse.
MES RELATIONS ∞

Et extorres nebulas indulta hoc quidam perpetratum nullo puniti hoc in laribus pars imperio crudelitati impie puniti multatione imperio suis lacrimas per conlaticia in stipe civili nebulas in relicto noxii quidam actique hoc praeter licentia ad et converso victitabant perpetratum in iustoque quidam sibi puniti sibi et puniti et hoc.
MES RELATIONS ∞

alice ;
Poupée de feu contre poupée de glace, duel explosif ! Oriane peut jubiler rien qu'à l'idée de confronter la Gardienne. Elle la hait et pour ce simple fait, elle éprouve un plaisir incomparable à la tourmenter. Elle sait exactement ce qui peut enrager la blonde et s'amuse donc à le faire, aussi souvent que possible. La tuer n'est pas à l'ordre du jour, c'est bien plus intéressant de l'enrager.

MON DON ∞

Au choix ! Inspirez vous du caractère et de la vie de la demoiselle.
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: ›› LES OMBRES ‹‹ } ∞ { Dim 12 Jan - 19:02 }
ÉCRITS : 88
OÙ SUIS-JE : Je suis là où la vie est.



LA BESACE
DON: x
INVENTAIRE:
MAÎTRISE MAGIQUE:
200/200  (200/200)
avatar
« LE CONTEUR »
GRAND MANITOU
Message


Pampelune Arada

‹‹ let me play with your fears and make you scream ››

❝ NOM ❞
arada

❝ PRÉNOM ❞
pampelune

❝ ÂGE ❞
25

❝ ÂGE RÉEL ❞
130

❝ ORIENTATION ❞
hétéro

❝ CLASSE ❞
sorcière

❝ GRADE ❞
attaquante, haute sorcière
MON HISTOIRE ∞

Aaah, demoiselle Pampelune ! Elle n’a jamais eu les bonnes relations et les bons conseils et c’est pourquoi, aujourd’hui elle trempe dans la plus sordide des organisations.

Ce fut autrefois une brillante Magicienne, pleine de cœur et de joie. Elle organisait les fêtes les plus folles à Wobbly Cauldron, offrant bonheur et sourires aux habitants. Ses parents ont été enlevés par des Gobelins sauvages lorsqu’elle était âgée de 3ans et ne furent jamais retrouvés. Elle n’a aucun souvenir de sa mère et de son père, juste quelques clichés. C’est un couple de magiciens, amis des disparus, qui l’élevèrent au même titre que leur fils de 8ans, Peron.

Ils lui donnèrent un amour sincère et l’éduquèrent avec des principes très humanistes. Son « frère » lui vouait une affection plus forte encore et clamait haut et fort qu’il la protègerait envers et contre tout en devenant un grand Mage. En grandissant, la jeune femme, malgré cet entourage lumineux, malgré son grade de Magicienne respectée, prit un chemin ombragé. Elle se mit à fréquenter des personnes ayant malheureuses réputations et en vint même à être impliquée dans de sales affaires. Elle avait rejoint une « bande » constituée d’un Sorcier, au contraire d’elle et de trois mercenaires. Peron, soucieux, tenta de l’en extirper mais ses nombreuses tentatives furent vaines.

C’est incroyable l’influence que peuvent avoir de mielleuses paroles sur votre esprit. Ce dernier de la demoiselle devint contaminé jusqu’à finir aveugle. Avec la montée des Ombres et les crimes passés sous silence du Pandorium, des jours recouvrirent Marvalum. Le vice et les délits se multiplièrent - Pampelune ne prenant pour autant part aux luttes contre le mal.

Elle brisa ses liens familiaux, rongée par le désir d’user de Magie Noire afin d’acquérir plus de force et de pouvoir. Elle déserta ses confrères Magiciens et erra un long moment dans le noir jusqu’à entrevoir la lumière rougeoyante des Ombres. Son frère, toujours vivant, n’aspire qu’à la retrouver et à la ramener à la raison. Cela fait 13 ans qu'elle est une Ombre, et si elle doit être la plus douce de l'Organisation, elle restera sans doute encore longtemps l'une des leurs. Elle dirige également le village côtier de Pattasel à Mistyhorn et applique une politique de neutralité.
MES RELATIONS ∞

the boogeyman ;
Plus que les autres Ombres, Pampelune admire Hadès. Du fait de leur relation particulière, elle tient à lui et l'aime comme elle aimerait un père, un frère. Elle se permet ainsi de le contredire et même de l'envoyer chier lorsqu'elle n'est pas contente - c'est qu'elle a du caractère la sorcière ! Lui vouant une affection, une tendresse et une loyauté sans limites, elle se jetterait dans un brasier s'il le lui demandait. Elle respecte et partage ses idées, même si, sans oser lui avouer, elle déplore sa trop grande cruauté. Par moment, elle le pousse à s'ouvrir sur son passé mais chaque tentative furent veines...
MES RELATIONS ∞

sandman ;
Étrangement, Loon est le seul Gardien avec lequel Pampelune ne se montre pas froide et odieuse. Elle respecte ses qualités, son don et son dévouement à la Vie et à l'Équilibre. Elle est l'une des rares personne a connaître le passé commun de Loon et de son chef et, aussi étonnant que cela puisse paraître, se range du côté du Gardien. Elle trouve en effet louable que ce dernier désire redonner vie au coeur d'Hadès et ainsi l'empêcher de se noyer davantage dans sa cruauté. Ce respect que Pampelune a pour Loon est réciproque et, lorsqu'ils se retrouvent à Pattasel, ils profitent du fait que les lieux soient neutres pour discuter et faire part de leur vision du monde.

MON DON ∞

Au choix ! Inspirez-vous de sa vie, de son caractère etc.
Voir le profil de l'utilisateur
{ Sujet: Re: ›› LES OMBRES ‹‹ } ∞ { }


« Contenu sponsorisé »
Message

›› LES OMBRES ‹‹

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Ombres
» Le clan des Ombres
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]
» L'Europe des ombres
» Objets de la guilde des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: once upon a time... :: l'histoire commence ! :: les corps sans âmes-